Ultima
Télécharger ce logiciel
>> PDF explicatif dans le fichier téléchargé. Installation assuré en moins de 3 minutes.


L'histoire derrière la création de ce logiciel de déblocage de smartphone.

Étudiants en troisième année de médecine à l’époque, nous faisions notre stage au centre hospitalier universitaire au service des urgences ou nous étions de garde. C’était une nuit comme toutes les autres au mois de juin où la chaleur est oppressante et le temps moite. L’ampoule de la salle de garde diffusait une faible clarté qui n’arrivait pas à chasser les ombres qui se dissimulaient aux recoins des armoires et des tables. Nous devions faire cette garde en compagnie d’un spécialiste en traumatologie, d’un interne et de trois étudiants en sixième année. Nous étions pour ainsi dire le groupe de bleus de l’équipe car c’est cette année que nous débutions nos gardes dans les hôpitaux. Nous avions déjà fait la visite des malades internés dans le service et étions prêts à recevoir tout nouveau cas qui se présenterait. L’atmosphère était paisible et la nuit s’avançait dans un calme qui était tantôt perturbé par les aboiements lointains de chiens qui devaient sans doute se disputer un os. Ce silence fut soudain brisé par le bruitage d’une sirène d’ambulance qui se rapprochait à grande vitesse. Il s’agissait d’une camionnette des sapeurs-pompiers qui transportait une jeune femme victime d’un accident de la circulation.

déverouiller un téléphone facilement

Le début de notre intervention

Dès que nous l’avions aperçu, nous avions compris que son état était critique car elle était inanimée et un pompier devait maintenir une pression sur son flanc gauche, juste en dessous du rebord costal à l’aide d’un pansement pour empêcher le sang de s’écouler. Vêtue d’une robe courte qui avait été découpée pour permettre le pansement des ambulanciers et dont la longueur s’arrêtait au niveau des cuisses, nous parvenions ainsi à distinguer parfaitement les contusions qui couvraient une grande partie de son corps. De plus, son pied droit pendouillait mollement sans aucun tonus, ce qui laissait supposer une fracture à un niveau quelconque de ce membre. Nous percevions de l’inquiétude dans le regard de notre supérieur spécialiste en traumatologie pendant que nous la transportions à la salle d’intervention. Notre niveau ne nous permettant pas d’être vraiment utiles pendant l’opération, nous nous chargions donc de remplir sa fiche de malade en commençant par interroger les sapeurs sur le lieu, les conditions de l’accident et les premiers soins qu’elle avait reçus. C’est ainsi que nous avions appris qu’elle avait été percutée de plein fouet par une voiture qui lui avait ensuite roulé sur le membre inférieur droit. Elle avait subi une éventration au niveau du flanc gauche et probablement une fracture interne avec perforation d’un grand vaisseau occasionnant l’hémorragie qu’ils avaient tant bien que mal essayé de juguler. Nous posions des questions sur son état de conscience à l’arrivée des pompiers. Nous apprenions ainsi qu’ils l’avaient trouvé en état de choc, puis elle avait peu de temps après, sombré dans le coma et que son identité n’avait pu être établie puisqu’elle ne détenait par devers elle qu’un iPhone qui lui était miraculeusement sorti intact de l’accident. Mais ce dernier était verrouillé par un mot de passe, les empêchant ainsi de joindre des proches de la jeune femme pour les informer de sa situation et l’identifier par la même occasion. Nous récupérions donc le téléphone en question que nous allions ranger avec les autres effets de la victime ; à savoir ses escarpins, un collier en perle et un rouge à lèvres rouge sang. Les soldats du feu étaient partis après avoir complété le procès-verbal de l’accident.

débloquer un iphone

L’urgence de trouver un donneur compatible

Cela faisait plus d’une quarantaine de minutes que cette jeune femme aux traits si fins et réguliers était au bloc. Nous nous forcions de garder notre calme en pensant que ce serait un véritable gâchis qu’une si jolie femme perde la vie. Nous essayions d’imaginer son quotidien. Elle devait être très courtisée et c’est sans doute un amoureux éconduit qui avait voulu la tuer d’une manière aussi abominable. C’est alors que les portes du bloc opératoire s’étaient ouvertes, notre chef traumatologue en était sorti seul laissant les autres étudiants prendre soin de la jeune femme. À nos regards inquisiteurs, il nous avait fait savoir que l’hémorragie avait pu être stoppée mais que la patiente avait perdu une quantité plus qu’importante de sang, elle était sous perfusion de sérum glucosé car nous ne disposions pas dans nos stocks, de poches de sang appartenant à son groupe qui était très rare. Par conséquent, nous devions impérativement trouver un donneur, faute de quoi elle allait très certainement faire un choc hypovolémique, suivi d’une détresse respiratoire qui à coup sûr allait lui être fatal. En outre, elle semblait présenter une allergie à la plupart des antibiotiques qu’on voulait lui injecter. Il nous fallait donc connaître ses antécédents médicaux, et la seule façon d’y parvenir était de joindre des membres de sa famille d’autant plus qu’ils étaient susceptibles d’être des donneurs parfaits. Mais comment faire pour contacter sa famille ? Bien que nous disposions de son téléphone portable, ce dernier était protégé par un mot de passe. C’est alors que nous nous étions rappelés d’une anecdote que nous avait racontée une autre collègue. En effet, à quelques mois de cela, elle avait acheté via internet un téléphone mobile qui se trouve également être un iPhone. Mais après la livraison, lorsque le livreur était déjà reparti, elle s’était rendu compte que son nouveau téléphone était bloqué par un mot de passe. Ne connaissant pas ce dernier, elle avait en vain essayé de joindre son vendeur. C’est finalement son époux qui gère une petite entreprise d’informatique qui avait pu débloquer son iPhone grâce au logiciel « iUnlockPro ». Ce logiciel a la capacité de craquer tous les mots de passe qui verrouille l’accès d’un iPhone. Pour cela, il vous suffit juste de connecter votre iPhone via un câble USB à un ordinateur dans lequel se programme est installé. Ensuite, il vous suffit d’activer le logiciel qui va repérer et casser tous les verrous du téléphone. Puisque nous disposons d’une connexion wifi à l’hôpital, il nous arrive d’amener nos pc portables lors de nos gardes. Nous nous étions donc empressés de joindre notre collègue par téléphone qui nous avait passé son époux. Nous lui avions demandé de nous envoyer ce fichier dans une boîte électronique. Nous avions utilisé le câble USB d’un confrère de sixième année qui avait lui aussi un iPhone. C’est ainsi que nous avions réussi à déverrouiller l’iPhone de notre patiente sans connaître son mot de passe. Nous avions pu joindre son père qui est rapidement arrivé à l’hôpital accompagné de toute sa famille. Par chance, il avait le même groupe sanguin, et on a ainsi pu la sauver. PS : Nous avons également un logiciel pour trouver un mot de passe d'ordinateur

débloquer un téléphone android

Télécharger ce logiciel
>> PDF explicatif dans le fichier téléchargé. Installation assuré en moins de 3 minutes.